Comment fixer les chevilles pour accrocher un étagère murale ?

Tout savoir sur la bande LED adhésive
octobre 5, 2020
Tout savoir sur la restauration des meubles en bois
octobre 5, 2020

Pour que les étagères murales, les tringles à rideaux ou les lampes restent à leur destination en toute sécurité, elles ont besoin d’un support suffisant. C’est ce que leur donnent les chevilles. Mais si l’étagère doit rester accrochée au mur pendant plus de quelques heures, quelques points importants doivent être respectés. Voici comment cela fonctionne : si vous voulez accrocher une règle murale, vous devez d’abord vous assurer que vous utilisez les chevilles et les vis appropriées. Percez un trou, insérez la cheville, vissez et le tour est joué. Mais dès que l’étagère est accrochée au mur, les chevilles se détachent et tout menace de tomber. Après une journée de déménagement stressante, c’est probablement la dernière chose dont vous avez besoin. Souvent, les trous des chevilles sont beaucoup plus grands que prévu ou la cheville ne peut tout simplement pas trouver de prise. Si vous voulez éviter ces désagréments lors de la fixation d’étagères, de miroirs et de lampes, vous devez suivre quelques conseils pour la fixation des chevilles.

Accrochez l’étagère murale : l’état du mur est important

Lors du choix du bon ancrage, l’état du mur ou du plafond joue un rôle important. Souvent, cependant, le matériau de construction ne se révèle qu’au moment du forage. Dans la plupart des cas, une perceuse à percussion est nécessaire, en particulier pour le béton, les briques pleines ou les briques silico-calcaires. Pour les matériaux plus tendres comme le plâtre ou l’argile, une perceuse normale est généralement suffisante. Avant de commencer à forer, les bricoleurs doivent chercher les lignes électriques et les conduites d’eau dans le mur à l’aide d’un localisateur de lignes. Sinon, il y a un risque de choc électrique ou de dégâts des eaux lors du forage.

Utilisez la bonne cheville

Dans les magasins de bricolage, l’emballage des ancres contient des informations sur le matériau de construction et l’utilisation prévue de l’ancre correspondante. Dans la plupart des cas, les artisans amateurs sont du bon côté avec une ancre universelle ou polyvalente, car ils peuvent tenir dans presque tous les matériaux de construction. Les objets plus légers tels que les tableaux, les paniers à accrocher, les tringles à rideaux, les lampes et les placards muraux lumineux peuvent être bien fixés avec eux. Cependant, s’il s’agit d’une bibliothèque ou d’une étagère murale qui doit contenir beaucoup de choses, il faut utiliser des armes plus lourdes.

Raccrocher l’étagère

Si une étagère n’est pas correctement fixée, elle risque fort de tomber – dans le pire des cas, elle pourrait blesser quelqu’un. Pour éviter que l’étagère ne devienne un danger, quelques points doivent être respectés. Plus l’étagère est bien ancrée dans le mur, plus elle tient bien en place. Afin de répartir la charge uniformément sur les chevilles, les trous doivent être percés à intervalles réguliers. En outre, il convient d’utiliser des vis et des chevilles plus longues, plus elles sont longues, plus l’étagère est porteuse. Un renforcement supplémentaire est fourni par des supports ou des trous de forage de sécurité. Si une bibliothèque de plus de cinq kilos doit être suspendue à un mur en placoplâtre, il faut utiliser des chevilles universelles. Pour les objets encore plus lourds, les bricoleurs devraient utiliser des chevilles murales à cavité. La règle empirique pour la taille est la suivante : plus le matériau de construction est souple et poreux et plus la charge est lourde, plus le bouchon doit être épais et long.

Fixation d’étagères résistantes

Si vous souhaitez installer une étagère résistante au sous-sol ou fixer un meuble lourd au mur, vous devez absolument faire appel à un spécialiste des charges lourdes. Parce que le risque d’accident est particulièrement élevé ici. Un meuble de cette taille nécessite des chevilles très résistantes, qui peuvent avoir une capacité de charge de plusieurs tonnes. Une connaissance précise du substrat est absolument nécessaire, car plus le matériau est mou, moins l’ancrage a d’effet de serrage. On peut aussi utiliser une ancre résistante. Son mode d’action est très similaire à celui d’une ancre. Cette forme particulière d’ancre métallique se compose d’une tige fendue en forme de tube, d’une tige filetée avec écrou, de rondelles et d’une pièce de serrage de forme conique. Si vous notez les distances des trous de perçage lors du démontage des meubles dans l’ancien appartement, vous gagnerez beaucoup de temps lors de leur installation dans le nouvel appartement.

La cheville, la vis et le trou de perçage doivent correspondre

L’accrochage d’une étagère murale est d’autant plus facile que le trou de perçage, la cheville et la vis correspondent.  Cependant, l’ancre parfaite ne suffit pas à garantir une prise sûre. Le trou de perçage et la taille de la vis doivent également être corrects. Mais avant tout, assurez-vous que le trou est percé horizontalement et qu’il est exempt de poussière avant d’utiliser le bouchon. En général, le diamètre de la mèche doit correspondre à celui de la prise. Pour les matériaux de construction particulièrement tendres comme le béton cellulaire, le trou peut également être plus petit d’un millimètre afin d’obtenir une meilleure capacité de charge. En général, le trou doit toujours être percé à une profondeur telle que l’ancre puisse y être enfoncée. La vis peut alors être vissée. La vis ne doit pas être plus longue que le bouchon et doit avoir au moins le même diamètre que ce dernier, mais elle ne doit pas être plus fine que le bouchon. La longueur maximale de la vis est à nouveau indiquée au dos de l’emballage de la fiche. Si le trou est un peu plus grand, il peut être rempli avec du mastic ou de la colle chaude. Avant que le composé ne sèche ou ne refroidisse, enfoncez le goujon. Attendez que tout se durcisse et continuez comme prévu.

Comment bien installer une étagère dans la maison ?

Dans la maison, vous avez installé des étagères dans de nombreuses pièces, mais les avez-vous bien fixées ? Effectivement, il arrive que lorsque l’on place une étagère au mur, les fixations ne soient pas bien réalisées. Cela peut être dû à l’épaisseur du mur, la taille des chevilles, la fixation choisit. Dès lors, si votre étagère est mal installée, elle peut potentiellement tomber. Pour bien fixer une étagère, plusieurs options sont possibles :

  • Les équerres : elles sont les plus utilisées, mais elles ne séduisent pas toujours. Dorénavant, il existe des modèles d’équerres au design original, dès lors, elles s’invitent dans la déco avec plus de facilité.
  • Les fixations invisibles : comme leur nom l’indique, les fixations invisibles permettent d’installer l’étagère murale sans dénaturer celle-ci. Cette solution est très pratique, mais il faut veiller à choisir les bonnes chevilles et à ne pas mettre trop de poids sur l’étagère.
  • Les équerres d’extrémité : plus discrètes que les équerres, les modèles d’extrémité permettent de bien fixer le meuble tout en discrétion.

Quel matériel utiliser pour installer une étagère murale ?

Pour bien installer une étagère murale, il est indispensable de se munir du bon matériel. Il vous faut notamment :

  • Un crayon à papier
  • Une règle
  • Un mètre
  • Des vis
  • Des chevilles adaptées aux vis
  • Une pince à cheville
  • Un tournevis
  • Un niveau à bulle
  • Une perceuse-visseuse
  • Un marteau