Cuisine rétro : ses principales caractéristiques

Publié le : 15 décembre 202310 mins de lecture

Les cuisines d’antan racontent une histoire. Chaleureux et accueillants, ils font la fierté et la joie de ceux qui le cuisinent dans toutes ses nuances. Les entreprises se sont adaptées à cette nouvelle tendance et ont créé des modèles qui représentent le cœur du mobilier rétro. Des lignes et des couleurs rappelant les cuisines du passé sont les particularités de cette nouvelle tendance qui fascine et charme les gens de tous âges.

Cuisine vintage : les caractéristiques

Les nouvelles cuisines vintage s’expriment à travers une combinaison indissoluble : esthétique et fonctionnalité. Ces ingrédients essentiels sont particulièrement évidents dans le choix des matériaux. Le bois précieux se combine avec les métaux traités pour durer dans le temps et résister aux différents stress de l’environnement de la cuisine.  La vapeur d’eau, la chaleur ou les substances grasses sont les ennemis que les nouvelles technologies ont vaincus. Les plans de travail sont souvent en pierre fine mais se caractérisent par leur forte capacité à résister à l’usure et aux accidents de cuisson. Ces matériaux résistent également avec succès aux attaques des détergents qui peuvent affecter les plans de travail à long terme. Le concept qui sous-tend le vintage moderne est le suivant : l’esthétique doit aller de pair avec la fonctionnalité, afin de satisfaire le rythme rapide de la vie moderne.

Le choix d’une cuisine vintage doit partir d’une base fondamentale. Comprendre la période à laquelle on veut s’inspirer aide dans le choix du modèle, des couleurs et surtout des accessoires qui compléteront le mobilier. Il sera très utile de parcourir les catalogues, de regarder les photos des cuisines de la période choisie pour comprendre la bonne ambiance et les accessoires. Une erreur à éviter est d’assembler des objets et des lignes appartenant à des périodes différentes. Une fois l’époque comprise, il faut tout mettre en œuvre pour la recréer dans sa cuisine. Le style shabby-chic, par exemple, est au cœur de ceux qui veulent reproduire chez eux l’atmosphère typique de l’Angleterre victorienne. Dans ce cas, la cuisine vintage sera habillée de délicates nuances pastel qui peuvent aller du blanc au rose en passant par le gris poussiéreux. L’attrait émotionnel de ce type de cuisine est fort et raconte le romantisme et la chaleur d’antan. Le bois et la pierre sont les matériaux préférés, ainsi que les tissus tels que le coton, le lin et le chanvre.  Le shabby-chic dans la cuisine est le triomphe de la chaleur et des matériaux naturels. Les accessoires d’époque sont la touche essentielle de toute cuisine. L’âme de l’environnement réside dans l’appareil ménager ou le lustre adéquat qui recrée une atmosphère particulière. Les croyances, par exemple, sont le domaine incontesté du style shabby-chic et de l’ameublement rétro. Il s’agit de meubles en bois, souvent soumis à des processus de vieillissement, caractérisés par la présence de la vitrine qui permet de montrer la vaisselle et les verres.

Avec un fort impact visuel, le buffet de la cuisine d’époque doit occuper une place où il peut être non seulement esthétiquement important, mais aussi fonctionnel et pratique. La cuisine devra parler dans tous les coins du passé. Pour cette raison, un bon choix est d’acheter ou de récupérer une table rustique, peut-être un peu abîmée, qui peut réussir à entrer dans l’atmosphère de misérable. Un bel évier antique ou une cuisinière à gaz d’époque sont des choix gagnants pour accentuer la sensation de chaleur de ce style. Les cuisinières à gaz sont de nouveau à la mode dans les catalogues des entreprises. Il est facile de trouver des modèles, conçus selon les dernières innovations, qui reproduisent des formes et des couleurs anciennes. Des tissus d’ameublement en coton ou en lin et un beau lustre en fer forgé ou en cuivre complètent le tableau du chic vintage, de plus en plus en vogue ces derniers temps.

Pour ceux qui combinent le concept de vintage avec l’idée de la cuisine des années 50, le marché propose des modèles intéressants où, en plus des lignes convexes et dynamiques, typiques de cette décennie, se combinent des couleurs fluorescentes et particulièrement vives. Une cuisine  aux couleurs pastel, où le rose et le bleu ciel dominent incontestablement, même sur les murs.

Dans le même thème : Les cuisines aux couleurs pastel : une tendance chic d'Europe du Nord

Cuisine vintage : quels matériaux ?

Les matériaux de prédilection sont le métal et la fourmi, qui deviennent dans cette décennie un matériau fondamental, notamment dans la création de chaises et de tables. Aménager une cuisine dans le plus pur style des années 50, c’est tirer pleinement parti des atmosphères qui témoignent du bien-être économique et de l’optimisme. Le millésime 50 célèbre la fin de la guerre et l’envie de recommencer.  Tout devient plus grand, rond, les couleurs prennent des nuances vives : chaque élément doit souligner la joyeuse sérénité de cette décennie mythique. Le premier accessoire qui ne devrait pas manquer dans la cuisine des années 50 est le réfrigérateur. Les formes de cet appareil deviennent attrayantes. Il attire le regard par sa forme arrondie et la grande poignée de métal qui règne en maître sur la surface brillante et colorée. Au centre de la cuisine d’époque, vous pouvez insérer une belle table en métal coloré ou une fourmilière. Des chaises rembourrées colorées, également différentes les unes des autres, complètent la salle à manger. Autour de vous, vous pouvez jouer avec l’insertion d’éléments typiques, comme le lait qui contenait les biscuits, la machine à pop-corn ou une belle sélection de posters d’époque. Un beau lustre en forme de globe, en verre opaque, complète avec succès le style du mobilier rétro. Les tissus sont gais, unis ou pop, c’est-à-dire caractérisés par des décorations de toutes sortes.Le mobilier rétro se décline également dans des formes et des couleurs typiques des années 60, une période où la fantaisie, presque la science-fiction, est maîtresse. Les leitmotivs qui appartiennent aux merveilleuses années soixante sont les formes géométriques, presque psychédéliques, et le contraste fort et décisif entre le noir et le blanc. Un peu de science-fiction et un peu de home sweet home : la cuisine vintage des années 60 est agréablement pleine de contrastes. Cette décennie a fait irruption sur la scène mondiale avec une force perturbatrice qui parle d’innovation et de rébellion.Les minijupes, les Beatles, les cheveux longs : la révolution arrive aussi dans la cuisine. Pour ceux qui veulent se situer parmi les autres couleurs typiques de la période, nous recommandons les nuances allant du brun au crème et, pour les plus audacieux, les merveilleuses couleurs fluorescentes. Les accessoires de ces cuisines vintage devraient exprimer la créativité et l’imagination de cette décennie inoubliable.

La cuisine vintage des années 60 était caractérisée par la présence de papier peint. Optique ou florale, c’était le must de tout environnement. Le métal et le plastique prennent le dessus sur les chaises et les tables. Pour éviter les erreurs, vous pouvez vous inspirer du Pop Art  et choisir des couleurs qui peuvent reproduire ce fort impact visuel. Une télévision ou une radio à l’ancienne complète l’atmosphère décisive et captivante des cuisines d’époque typiques de cette période. Si vous ne voulez pas changer le sol, une bonne solution peut être l’utilisation de linoléum pour recréer ce beau jeu de formes géométriques en noir et blanc des années 60. En partant du principe que le terme « vintage » englobe tout ce qui a au moins vingt ans, il est facile de comprendre comment les cuisines parlent aussi le langage typique des années 80 et 90. Si les premiers représentent le triomphe d’une esthétique qui se heurte souvent à la fonctionnalité, les années 1990 ont vu un retour au minimalisme et à l’essentiel. Les couleurs sont à nouveau plus douces et plus neutres tandis que les formes sont linéaires et moins sensationnelles.

À parcourir aussi : 9 étapes pour poser un plancher de bois franc

Combien coûte une cuisine d’époque ?

Les prix des cuisines d’époque sont variés et dépendent étroitement des matériaux et des appareils choisis. D’une manière générale, ces cuisines, dans le secteur de la grande distribution, se situent autour de 1500 euros. C’est le point de départ, sur lequel vous pouvez jouer avec l’ajout d’accessoires, par exemple des vitrines ou du verre sérigraphié. Les modèles les plus exclusifs appartenant à des marques connues sont tarifés exclusivement sur demande.

De nombreuses entreprises proposent en effet la personnalisation des plans de travail et des plaques de cuisson, ainsi que la possibilité de varier la composition typique pour adapter la cuisine à votre environnement. Sur place, vous pouvez trouver un architecte-designer qui peut vous aider à trouver la bonne solution pour chaque besoin. Afin d’obtenir le meilleur travail tout en économisant de l’argent, il est conseillé de demander plus de devis pour les meubles de cuisine auprès des entreprises de votre région, afin de pouvoir choisir la meilleure offre.

Plan du site