Conseils : démontage et montage de meubles

Conseils utiles pour retirer le papier peint
octobre 5, 2020
Tout savoir sur la bande LED adhésive
octobre 5, 2020

Un scénario d’horreur : après le déménagement, d’innombrables heures sont investies dans la construction de l’immense armoire du salon, pour découvrir que la charnière spéciale nécessaire à la dernière porte à installer a été perdue lors du démontage des meubles dans l’ancienne résidence. De telles surprises sont aussi ennuyeuses qu’inutiles – à condition de respecter quelques règles lors du montage et du démontage des meubles.

Comme pour tout, le démontage et remontage des meubles est une étape importante de votre déménagement. Pour cause de précipitation, de mauvaise organisation ou d’inexpérience, il serait dommage de devoir dire au revoir à un meuble auquel vous tenez parce qu’un morceau manque à l’appel ou que lors du démontage vous avez tout simplement commis l’erreur de trop !

Voici donc quelques conseils ainsi que des astuces afin de démonter et de remonter votre mobilier en toute tranquilité sans risquer de l’abîmer ou de perdre certains de ses éléments.

En règle générale

Meubles très lourds et/ou volumineux : buffet deux corps, armoire trois portes, table de salle à manger…
passage impossible ou fort contraignant par les différents points d’accès : escalier, ascenseur, porte, fenêtre…
besoin d’optimisation de la place dans le camion de déménagement : meubles aux formes géométriques compliquées
éléments particulièrement fragiles : luminaires complexes, portes en verre etc

TECHNIQUES POUR DÉMONTER ET REMONTER VOS MEUBLES LORS DE VOTRE DÉMÉNAGEMENT

Ne perdez pas du temps inutilement
Si vous souhaitez effectuer vous-même le démontage et remontage de vos mobilier, nul besoin de démonter des meubles qui pourraient facilement être transportés par les déménageurs ou par vous-même. Vous devrez démonter les meubles trop lourds ou trop volumineux et qui ne peuvent pas passer par les portes de votre logement actuel ou de votre nouveau domicile. De même, tout ce qui ne pourra pas passer par les fênetres, l’assenseur ou la cage d’escalier devra être préalabrement démonté. Attention, cependant au démontage de vos meubles… Cela nécessite du savoir-faire, de la patiente et un peu d’organisation.

Une méthode imparable
Vous n’êtes pas un as du bricolage, pourtant vous devez démonter vos meubles et vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, les étapes suivantes vous garantiront un démontage et remontage faciles pour un déménagement efficace.

Démonter un meuble
– Etape 1 : Videz le contenu du meuble à démonter.

-Etape 2 : Avec un crayon à papier ou sur une étiquette autocollante, indiquez l’emplacement de chaque élément par un numéro ou une annotation.

-Etape 3 : Retirez les portes du meubles.

-Etape 4 : Posez le meuble au sol.

-Etape 5 : Retirez les planches, une fois au sol uniquement car les planches garantissent le maintient du meubles. Retirées trop tôt, le meuble deviendrait instable et risquerait de s’abîmer, voir de se casser.

-Etape 6 : Démontez le meuble. Selon la structure du meuble, il sera préférable de commencer par enlever le haut ou au contraire le bas.

-Etape 7 : Faîtes un croquis du meuble et des étapes de son démontage afin de faciliter le remontage par la suite.

-Etape 8 : Retirez la visserie et rassemblez-là dans une boîte en indiquant d’où elle provient. Lors du remontage vous gagnerz du temps.

Remonter un meuble
-Etape 1 : Munissez-vous des éléments nécessaires qui auront préalablement été numérotés ou annotés afin de repérer chaque emplacement (portes, plantes, visserie…).

-Etape 2 : Aidez-vous du croquis du meuble que vous avez établit lors du démontage, pour savoir comment postionner les pièces.

-Etape 3 : Repositionnez les planches, redressez le meuble et remplacez les portes dans cet ordre.

Pour plus de tranquilité
Le démontage et remontage d’un meuble nécessite du temps et des efforts physiques, si vous ne sentez pas la force ou la patiente de réaliser chacune de ces étapes, peut-être serait-il plus judicieux de confier ces missions à des professionnels formés en la matière.

Ainsi, si vous souhaitez passer par une entreprise de déménagement, sachez que le montage et démontage de vos meuble sont compris dans les prestations proposées, hormis dans le cas d’un déménagement dit « économique ». En effet, dans ce cas uniquement, ces prestations ne sont pas prévues et seront laissées à votre charge.

Démonter systématiquement les meubles

Tout d’abord, la règle de base s’applique : ce qui peut être transporté en une seule pièce ne doit pas être démonté. Il est donc essentiel de mesurer à l’avance l’escalier, les portes et le véhicule de transport. Pour certains meubles, il suffit également de ne retirer que quelques pièces individuelles – par exemple des étagères. Cela permet d’économiser du temps et des efforts.

Si le démontage des meubles est inévitable, il doit être fait systématiquement : Par exemple, les armoires doivent être démontées de haut en bas et chaque pièce individuelle doit être numérotée au crayon. À cette fin, un ruban de masquage peut être collé à l’intérieur des différentes pièces, qui peuvent être facilement enlevées après l’assemblage sans laisser de résidus. Les petites pièces comme les vis et les crochets sont mieux conservées dans de petits sacs étiquetés qui sont soit collés directement sur l’une des pièces du cabinet, soit stockés dans une boîte en carton. Ce carton doit être transporté séparément afin de ne jamais être perdu.

En 3 étapes pour une offre de déménagement gratuitePlacez votre demande de devis de déménagementVous recherchez une société de déménagement et placez votre demande de déménagement à une enchère de déménagement.devis reçusLes sociétés de déménagement testées soumettent ensuite des offres à prix fixe pour votre déménagement.

Collage des portes lors du démontage des meubles

Les étagères doivent être retirées des meubles pour le transport, mais les tiroirs peuvent rester coincés. Pour éviter qu’ils ne glissent pendant le déménagement, ils sont collés sur les meubles à l’aide de ruban adhésif. Il en va de même pour les petites portes coulissantes, les volets des armoires à chaussures et les portes à serrure magnétique.

La poignée et la clé doivent toujours être retirées afin de ne pas rayer les autres objets pendant le transport. Afin d’éviter tout dommage, il est également recommandé de placer les éléments des armoires dans le camion de déménagement, de face ou de dos, et de protéger les côtés visibles des meubles avec des couvertures.

Il est également judicieux de rechercher les anciennes instructions pour le montage des meubles. Parfois, on peut aussi les trouver sur Internet. S’ils restent perdus, vous devez cependant faire vos propres croquis de montage des constructions compliquées lors du démontage des meubles. Il est ainsi plus facile de les monter dans le nouvel appartement.

Équipement de base et savoir-faire de base pour le montage de meubles

Sans outils, vous êtes coincé avec le mouvement. Ceux qui n’appartiennent pas aux tournevis amateurs et qui disposent d’une boîte à outils bien remplie devraient emprunter un jeu d’outils de base.

Ces outils sont indispensables pour se déplacer:Tournevis sans filClé à moletteTournevis de différentes taillesCrayonsNiveaux à bulles d’airMarteaux en caoutchoucPincettes

Les petites pièces telles que les vis, les chevilles en bois, les ferrures et les écrous sont rapidement perdues. C’est pourquoi il est préférable de les collecter dans un récipient directement après avoir ouvert le sac à vis. Plus tard, vous pourrez les disposer selon leur fonction sur une surface libre et lisse les uns à côté des autres – fini les fastidieuses recherches de la bonne vis lors de l’assemblage des meubles.

Aujourd’hui, les fabricants de meubles aiment économiser sur les pièces de rechange – elles ne sont généralement plus fournies. Il est donc d’autant plus important d’éviter non seulement la perte mais aussi l’usure des vis. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un tournevis de la bonne taille pour visser et dévisser. Sinon, les fentes s’effilocheront rapidement et la vis ne sera plus utilisable. Ensuite, un voyage au prochain magasin de bricolage est à l’ordre du jour pour acheter un modèle de remplacement approprié. Cela coûte un temps inutile.

Assemblage de meubles : séquence d’assemblage

Après le déménagement, la première chose à faire est de rassembler les meubles dont on a le plus besoin. Photo : Zlatan Durakovic / fotolia.com

Le choix du meuble qui sera vissé en premier à l’arrivée dans le nouvel appartement doit être déterminé en fonction de considérations pratiques : Le réfrigérateur et la cuisinière sont à nouveau nécessaires aussi rapidement que la vaisselle et les couverts. C’est pourquoi il est logique de finir d’abord la cuisine et de mettre les armoires en place. En général, cela permet déjà de clarifier le chaos des cartons, car les assiettes, les tasses, les casseroles, les verres et autres ustensiles de cuisine absorbent beaucoup de cartons de déménagement. Une fois la cuisine en place, il est conseillé de commencer à installer le lit – après tout, il faut que la nuit soit reposante après une dure journée de travail. Ceux qui constituent la garde-robe en une seule fois peuvent également trier les chemises, les chemisiers, les pulls et les t-shirts. Si les vêtements ne sont stockés dans la boîte que pendant une courte période, ils sont à peine froissés. Avec un peu de chance, vous pourrez alors vous épargner le marathon du repassage.

Si des enfants vivent dans le ménage, l’achèvement de leur chambre est bien sûr une priorité absolue. Les petits ont du mal à s’y retrouver dans le chaos et aiment s’accrocher aux jupes de leurs parents. Mais si le lit, la commode et l’armoire sont déjà en place, les jouets peuvent être déballés et les petits peuvent s’occuper dans la nouvelle chambre confortablement meublée au lieu de se plaindre.

Assembler des meubles sans aide

En fonction de la taille du meuble, une deuxième personne peut être très utile pour le mettre en place. Une personne peut tenir les planches pendant que l’autre les aligne et les fixe. Si aucune aide n’est disponible pour le moment, même les meubles encombrants tels que les armoires et les buffets peuvent être installés seuls. Cependant, il y a quelques éléments à prendre en compte :

Choisissez une surface de montage plane.

Placez une sous-couche entre les meubles et le sol. Les grands tapis à poils courts sont bons pour éviter les éraflures et les bords ébréchés des meubles, mais aussi un sol rayé. Les tapis à poils longs, en revanche, ne le sont pas, car une vis peut rapidement disparaître dans un haut tas.

Assemblez le meuble le plus près possible de son emplacement prévu. Cela vous évitera un trajet de transport fastidieux plus tard.

Assemblez le meuble qui repose entièrement sur le sol avant qu’il ne soit complètement assemblé, monté et transporté à son emplacement prévu.

Alignez soigneusement les différentes planches lorsque vous les vissez ensemble à l’aide d’un niveau à bulle. S’ils ne sont pas redressés, le meuble devient instable.

Si le meuble a déjà été assemblé plusieurs fois et que les chevilles de bois sont desserrées dans le trou, une goutte de colle à bois aidera à rétablir la stabilité. Mais attention : une fois que la colle a séché, la partie collée ne peut plus être enlevée.

Ainsi, si vous tenez compte de certains éléments lors du démontage des meubles, vous n’aurez que la moitié de la pression que vous subirez plus tard lors du montage.

Voici nos 7 conseils pour vous aider dans cette tâche délicate

1) Avant de démonter un meuble, assurez-vous que c’est réellement utile
Bonne nouvelle, lors d’un déménagement, il n’est pas obligatoire de démonter chaque meuble. Pour économiser vos efforts, gardez le démontage en dernier recours, pour les pièces vraiment trop imposantes ou lourdes. S’il ne passe ni par les portes, ni par les fenêtres, ni dans la cage d’escaliers ou l’ascenseur, alors le démontage d’un meuble est inévitable. Même chose s’il pèse trop lourd ou s’il risque de monopoliser trop de place dans le camion. Mais ne vous lancez jamais dans un démontage systématique. Commencez par faire l’inventaire de ce qui peut être transporté d’un seul bloc et ce qui doit être mis en pièces.

2) Prenez votre temps et organisez-vous
Démonter un meuble dans la précipitation est la meilleure façon de l’abîmer. Surtout si vous êtes novice. Prévoyez donc le temps nécessaire pour travailler dans le calme. Organisez-vous bien, réunissez le matériel dont vous avez besoin : outils, protections, boîte de rangement pour la visserie… Dégagez de l’espace autour de votre zone de travail, pour être à l’aise.

Avant de commencer le démontage, prenez le temps de réfléchir à la façon dont vous allez procéder. Imaginez les étapes dans votre tête et éventuellement, notez-les. Si vous avez conservé les notices de montage, c’est le moment de les sortir. Vous n’aurez plus qu’à suivre les étapes en partant de la fin.

3) Pensez au remontage
En emménageant dans votre nouveau logement, il faudra remonter vos meubles. Aussi, pour ne pas se sentir perdu, mieux vaut anticiper ce moment dès le démontage. L’idéal est de faire des photos à chaque étape du désassemblage de votre mobilier. Pour le remontage, il vous suffira de travailler dans l’ordre inverse. Vous pouvez aussi numéroter chaque pièce de votre meuble, à la manière des kits du commerce. Pour cela, utilisez par exemple de l’adhésif de masquage, prévu pour les peintres. Il adhère sans abîmer et vous pourrez écrire dessus.

4) Couchez le meuble dos au sol
Pour démonter un meuble plus facilement, notamment s’il s’agit d’une armoire, l’idéal est de le poser dos au sol. Interposez une couverture, pour éviter de l’abîmer. Dans la suite du démontage, vous pourrez le basculer sur un côté si nécessaire. Mais dans tous les cas, évitez de démonter vos meubles debout car au fil des éléments retirés, la stabilité est compromise. Vous risquez dégâts et blessures.

5) Défaites les parties mobiles ou fragiles en premier
Portes d’une armoire, tiroirs d’une commode, les parties mobiles doivent être enlevées avant de démonter un meuble. Cela évite des mouvements non désirés lors des manipulations. Vous pourriez alors vous blesser, ou abîmer un élément. Ôtez également les parties équipées de glaces ou de vitres, pour les protéger. Enfin, enlevez les étagères, traverses et éventuelles corniches. Vous pourrez alors enfin vous attaquer à l’ossature du meuble.

6) Rangez soigneusement la visserie
Indispensable au remontage, la visserie ne doit pas se perdre. La meilleure solution est de la rassembler dans une boite ou une enveloppe indéchirable, soigneusement refermée. Notez dessus le nom du meuble : table de la cuisine, buffet de la salle à manger, armoire de la chambre parentale… Ensuite, regroupez toutes vos boîtes ou enveloppes dans un même carton. Identifiez-le bien, pour le retrouver facilement à l’arrivée du camion de déménagement.

7) Protégez chaque pièce de vos meubles
Enroulez les parties les plus fragiles dans d’épaisses couvertures, pour éviter la casse. Pour protéger les planches des coups et rayures, utilisez des draps. Enfin, pour éviter d’abîmer les angles, vous pouvez enrouler les extrémités dans du papier-bulle. Serrez bien l’enroulement et scotchez sur le papier.