Retournement brutal du marché de l’immobilier

marché immobilier
Quel est l’état actuel du marché immobilier ?
avril 15, 2015
appartement
Louer un appartement de 2 pièces à Paris : un enfer !
avril 15, 2015
marché de l’immobilier

La brutalité du ralentissement de l’activité immobilière, observée tant sur le marché du neuf que sur celui de l’ancien, a de quoi surprendre les observateurs les plus avertis”, estime la FNAIM dans un communiqué.
“Cette évolution a été très rapide et certaines agences immobilières n’ont plus fait de transactions depuis plusieurs mois.” La fédération des professionnels de l’immobilier dresse pour la première fois depuis un an un portrait de la dégradation du marché immobilier.

“L’affaiblissement du moral des ménages, l’inflation soutenue, les craintes d’une dégradation nouvelle du marché de l’emploi, les perspectives de croissance limitées, et le durcissement des conditions d’octroi du crédit pèsent sur (…) la demande.

“Les dix dernières années ont poussé les prix moyens de l’immobilier vers les sommets, +140% en Province et +180% à Paris. La fédération des professionnels de l’immobilier estime maintenant que “les marchés immobiliers sont appelés à s’ajuster pour répondre à une demande forte qui n’attend qu’à être solvabilisée”. La Fnaim en appelle aux différents acteurs pour relancer le marché de l’immobilier notamment les banques.

“J’en appelle à la responsabilité des banquiers pour qu’ils desserrent les conditions d’octroi des prêts relais et des emprunts, sans cela, le marché ne pourra pas repartir”, conjure Henry Buzy-Cazaux.