Marché de l’immobilier : focus sur Toulouse, un marché en pleine expansion

Comment bien choisir une horloge murale ?
avril 23, 2018
Trouver appartement à vendre
Trouver un appartement à vendre autour du lac Léman
juin 18, 2018

Bien que Toulouse soit la 6ème ville la plus chère de France, avec un prix moyen à l’achat de 2 620€ au m2, son marché immobilier reste néanmoins abordable pour y acquérir un bien, en fonction des quartiers. Pour preuve, 24 000 appartements et maisons ont été vendues entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017. Faisons le point sur la situation immobilière de la Ville rose.

Les prix quartier par quartier

Selon une étude menée par la chambre des notaires de la Haute-Garonne, le nombre de transactions immobilières a augmenté de 29% dans l’ancien. D’après le site “prix-immobilier-Toulouse.fr”, il est encore possible de faire des affaires dans certains quartiers.

Parmi les quartiers encore accessibles dans la Ville rose (inférieurs à la moyenne), et proches du centre-ville, Pont des Demoiselles (2600€/m2), les Minimes (2490€/m2) et Barrière de Paris (2210€/m2) tirent leur épingle du jeu. Un succès qui s’explique notamment par une offre dense en transports en commun et services.

Les quartiers dont le prix au m2 est en revanche supérieur à la moyenne sont principalement ceux de l’hypercentre, prisés notamment des étudiants et jeunes actifs recherchant tous les loisirs à deux pas de chez eux. Les quartiers des Carmes (4320€/m2), Compans (3110€/m2) et Capitole (2960€) plaisent tout particulièrement pour leur offre culturelle dense.

Des prix en légère hausse dans le reste de la France

Avec une hausse des prix de 4,5% à Toulouse en 2017 par rapport à 2016, la Ville rose reste accessible en comparaison avec d’autres grandes agglomérations françaises telles que Bordeaux (3 590 € au m2), Nantes (+6,3%) et Lyon (+6%). Preuve qu’à Toulouse, il y a encore de belles opportunités à saisir !