Immobilier : le nombre dagents immobiliers est-il trop important en France ? Lavis des professionnels du marché

La chute brutale des transactions immobilières a entraîné en fin d’année 2008 une hausse des dépôts de bilans des agences immobilières en France après avoir tout simplement explosées depuis les années 2000.

Selon Michel Mouillart, professeur d’économie, en dix ans, le nombre d’agences immobilières a doublé, passant de 17.000 à 32.000, pendant que le volume des transactions augmentait de 37,6% et que les prix doublaient, augmentant considérablement les honoraires.

En janvier 2009, le chiffre du nombre de créations d’entreprises est en très forte hausse par rapport au mois de décembre 2008  avec une hausse de +34,7 % pour l’ensemble des activités, en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables.

Ces chiffres incluent la prise en compte du nouveau statut d’auto-entrepreneur, mis en place dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie et applicable le 1er janvier 2009. Les nouvelles entreprises référencées dans le secteur des activités immobilières repartent à la hausse avec 1.231 entreprises créées, à +1.6%, après un mois de décembre à -1.3% mais restent néanmoins en baisse sur trois mois avec -18.6%.

De nombreux professionnels reconnaissent qu’un tassement du nombre d’agences immobilières est tout à fait logique et que les plus jeunes agences risquent d’être les plus impactées par la crise.

Le nombre d’agences immobilières est-il trop important en France ?

Les professionnels veulent croire que lexpérience des agents immobiliers fera la différence en apportant une expertise crédible, fiable et reconnue. Les clients ne veulent pas avoir à faire à un jeune commercial qui nest là que pour rentrer un mandat ou faire de largent facile.

Avec la baisse des ventes (env. un quart de transactions en moins en un an), la Fnaim, premier syndicat dagents immobiliers reconnaît qu’il faut être armé pour traverser l’orage.

Les agences qui ont investi dans des locaux dispendieux et engagé beaucoup de personnel se retrouvent avec des charges bien lourdes à supporter. Une contrainte que nont pas de nombreux indépendants, souvent seuls au sein de leur agence.

Par conséquent, la crise devrait logiquement réduire le nombre des intermédiaires immobiliers mais également renforcer tous les professionnels dont le leitmotiv est la qualité du service apporté aux clients à travers une véritable expertise sur un marché ciblé.

Rendre ses mandats visibles sur Internet est désormais indispensable cest pourquoi Appart-Maison.fr vous propose de diffuser vos annonces immobilières en illimité.