Immobilier Etats-Unis : ventes de maisons neuves en chute libre, le marché immo français va-t-il suivre ce mouvement ?

La purge du marché immobilier américain se poursuit toujours comme le confirment les chiffres des ventes de maisons neuves publiés cet après-midi.

Les ventes de maisons neuves ont chuté de 10,2% le mois dernier à un rythme annualisé de 309.000, du jamais vu depuis le début de la publication de cette statistique en 1963. En décembre, le rythme de vente s’était établi à 344.000 selon les chiffres révisés.

Selon les statistiques publiées par le département du Commerce, les prix tombent à leur plus bas niveau depuis cinq ans.

Le prix médian des maisons a chuté de 13,5% en janvier par rapport à janvier 2007, soit un prix moyen de 201.100 dollars. Ce prix est le plus bas depuis décembre 2003 et le pourcentage de baisse est le plus fort depuis juillet 1970.

Tous les professionnels de l’immobilier constatent que non-seulement la crise ne s’est pas atténuée mais bien au contraire celle-ci semble bel et bien s’être accentuée au 1er trimestre de l’année 2009.

Le marché immobilier français va-t-il connaître une purge similaire ?

Rappelons-nous les nombreuses analyses publiées de part et d’autre qui, il y a encore quelques mois, nous annonçaient que les biens immobiliers français seraient épargnés par une crise d’une trop grande ampleur de part la nature des achats (résidences principale) et les emprunts souscrits (taux fixe vs taux variable).

Néanmoins, il semble depuis quelques semaines que le discours des professionnels semble abonder dans le même sens : les nuages gris s’accumulent, et la baisse sera durable et au minimum d’une ampleur de 20% sur l’ensemble du parc… qu’en pensez-vous ?