Crédit immobilier : les banques suppriment leur bonus mais ne répercutent pas les baisses de taux !

Immobilier : acheter ou attendre ?
mai 22, 2017
Crédit immobilier : que faire en cas de difficultés financières pour rembourser le prêt de la banque ?
mai 22, 2017

L’annonce en a été faite à l’issue dune réunion à l’Elysée avec le président Nicolas Sarkozy, qui avait fait de ces deux conditions un préalable très clair au versement dune aide publique aux établissements bancaires.

Les dirigeants des banques françaises ont accepté mardi de renoncer à leurs bonus et de modérer les dividendes versés à leurs actionnaires au titre de 2008 en échange d’un nouvel apport de fonds propres de 10,5 milliards d’euros par l’Etat.

La ministre de l’économie na pas précisé quelles seraient les parts des résultats 2008 mises en réserve ou versées aux actionnaires sous forme de dividendes. Les dividendes représentaient ces dernières années entre 40% et 45% des bénéfices nets annuels des banques françaises.

BNP Paribas a été la première banque à annoncer que ses dirigeants renonçaient à leur bonus au titre de 2008 comme l’avait souhaité le président de la république.

La Société générale puis le Crédit agricole ont suivi le mouvement mardi après avoir réuni des conseils dadministrations sur la question.

LElysée note que le financement des banques sest amélioré depuis les difficultés extrêmes de lautomne dernier et que les établissements français satisfont aux exigences de solvabilité et de liquidité, la qualité de leurs actifs les plaçant dans une situation favorable par rapport à beaucoup de leurs concurrents européens.

Les emprunteurs attendent donc que les banques répercutent totalement la baisse des taux interbancaires (Euribor 1 an à 2,531 %) alors que ces dernières affichent toujours un taux de marge très conséquent (taux fixe moyen pour une durée de 7 ans à 4,60% jusqu’à 5,80% pour un emprunt sur 20 à 25 ans) … à suivre donc !