Louer un appartement de 2 pièces à Paris : un enfer !

marché de l’immobilier
Retournement brutal du marché de l’immobilier
avril 15, 2015
Plan Epargne
A quand la réforme du Plan Epargne Logement (PEL)
avril 15, 2015
appartement

Sophie et Marc, tous deux âgés d’une trentaine d’années et originaire de province, viennent d’être embauchés au sein de deux grands groupes français basés à Paris. Sophie est très heureuse car elle espère que son stage de 6 mois dont la rémunération est de 30% du SMIC débouchera sur un CDI et Marc, de son côté, a la chance d’avoir décroché un CDD de 12 mois avec un statut de cadre dans le quartier d’affaires le plus important de France, La Défense.

Jusqu’ici tout va bien donc… Mais voilà, ils leurs faut désormais trouver le logement parisien ou francilien au sein duquel ils vont pouvoir loger et ainsi mettre en place les conditions de vie normales d’un jeune couple.

Après avoir consulté plusieurs sites Internet, ils s’aperçoivent vite que leur espoir d’emménager dans un appartement d’au moins 40m² ne pourra voir le jour sans un budget mensuel de 900 € au minimum soit déjà quasiment 3 fois plus que l’indemnité de stage de Sophie. Néanmoins, Marc a un salaire confortable avoisinant les 2000 € / mois, ils continuent donc leur recherche.

De visite en visite, ils constatent que visiter des appartements dans ces budgets à Paris est tout simplement un enfer : appel à des numéros surtaxés, biens déjà loués, visite à plusieurs, biens de très mauvaises qualités à des prix irrationnels, demande de caution de deux parents, frais d’agence correspondant à 1,5 / 2 fois le montant du loyer et une fois l’appartement choisi, le dossier est refusé… bref bien loin des espérances de nos jeunes provinciaux.

Après plusieurs semaines de recherche, ils ont enfin trouvé un appartement de 30 m² au 1er étage sur une rue bruyante mais la bonne nouvelle c’est qu’il est dans leur budget, seulement 900 €, quelle chance !