Appart-Maison.fr : quel est l’état actuel du marché immobilier ?

Selon un sondage Ifop, 44% des français s’attendent à une baisse des prix de l’immobilier dans les mois à venir. Les acheteurs guettent les remises, pourtant 78% des propriétaires ne veulent pas, ou peu, négocier le prix de leur logement. () 93% des futurs acquéreurs cherchent à acheter en dessous du prix demandé, tandis que 78% des vendeurs restent inflexibles sur les prix.

Les acheteurs sont ainsi 41% à déclarer qu’ils négocieront l’offre d’achat 15% en dessous du prix demandé et 37% feront une offre à 10% de moins que le prix de mise en vente. Seulement 15% d’entre eux demanderont une ristourne de 5%. Ces derniers auront un éventuel écho auprès des vendeurs, puisque 44% d’entre eux sont prêts à baisser d’un tel pourcentage le prix de leur bien. A l’inverse, 34% des propriétaires maintiendront leur prix quitte à ne pas vendre leur logement, indique le sondage Ifop. () 85% des français jugent les biens surévalués. Ils s’attendent majoritairement (44%) à ce que les prix baissent dans les prochains mois. Une proportion plus forte (52%) juge que les biens vont baisser dans les communes rurales. A l’inverse, 44% des sondés pensent que dans les villes de province et dans l’agglomération parisienne les prix vont stagner. Autre révélation de ce sondage : la confiance relative des vendeurs (57%) dans les agences immobilières pour vendre leur bien. 44% d’entre eux feront ainsi appel à un agent immobilier pour fixer le prix de vente de leur logement, contre 29% auprès des notaires. Dans le même temps, les propriétaires jugent à 56% que les agents immobiliers ont tendance à surévaluer le prix de leur logement.

Sondage Ifop publié sur lefigaro.fr le 24/09/2008 (échantillon de 1006 personnes)