L’actualité de l’immobilier

La primo accession
La primo-accession à la propriété plus difficile qu’en 2001
avril 14, 2015
immobilier

Créée en 1996, l’association HQE propose de mettre le développement durable au coeur des nouveaux programmes de construction.

Pour obtenir la certification, l’association présente un mode de conduite des projets extrêmement précis qui veille à ce que la dimension environnementale prime dans tous les choix techniques.

Les particuliers plébiscitent les nouvelles constructions qui respectent cette démarche puisqu’ils y voient le double avantage de vivre dans un bien respectant l’écologie et l’environnement et, en période de crise économique, de pouvoir réduire leurs dépenses d’énergie.

En effet, malgré un surcout d’environ 5% à l’achat de la maison, certains équipements comme la récupération des eaux pluviales ou le chauffe-eau thermodynamique permettent de réduire de façon non-négligeable les factures d’eau et d’électricité.

15.000 maisons sont conçues aux normes HQE chaque année et on estime que ce chiffre pourrait augmenter de façon exponentielle avec la demande des ménages français.

Bien qu’aucune législation ne restreigne les particuliers dans leur choix de construction, l’organisme de certification Cequami* recense de plus en plus de professionnels du bâtiment qui souhaitent obtenir le certificat d’agrégation à  construire des bâtiments garantissant le respect de la qualité environnementale.

La norme Haute Qualité Environnementale qui s’applique uniquement à la construction, devrait bientôt s’étendre aux grands chantiers de réhabilitation et de rénovation.

Le plan de relance annoncé par le Gouvernement ainsi que les mesures du “grenelle de l’environnement” devrait accélérer cette mutation.