Acheteurs et vendeurs sont rattrapés par la crise.

Les matériaux abordables pour armoires de cuisine
mars 1, 2017
Anah : 130 000 logements rénovés en 2007
mai 4, 2017

Le marché se grippe. Le volume de ventes a baissé de 15 à 20 % en un an, reconnaît par exemple Patrick-Michel Khider, un des deux fondateurs de Laforêt Immobilier. Et ce n’est pas fini. À titre personnel, Jean-François Buet estime quen 2008 le volume des transactions pourrait reculer de 15 à 20 % dans l’ancien.
Autre clignotant passé à l’orange, les délais de revente qui s’allongent dans l’ancien comme dans le neuf. Il fallait en moyenne trois mois pour vendre un logement en France il y a un an, il en faut aujourdhui six à huit selon les régions, estime Jean-François Buet. Résultat, le nombre de mandats de vente dans les agences de la Fnaim a augmenté de 50 %.

Christine Lagoutte et Carole Papazian, Lefigaro.fr (20/06/2008)