Logement : le projet de loi qui fait débat en France !

Quelle histoire ! Repoussé à plusieurs reprises, la présentation aux députés du projet de loi sur le logement par la ministre, Christine Boutin, doit se tenir aujourd’hui.

Cette présentation s’annonce houleuse tant ce texte est critiqué de part et d’autres des bancs de l’Assemblée. Les associations de défense des mal-logés s’opposent frontalement contre ce texte alors que le logement est une préoccupation majeure des Français.

Les quatre axes prioritaires de ce texte intitulé mobilisation pour le logement et lutte contre l’exclusion sont la construction de logements, l’accession des plus modestes à la propriété, l’accès au parc HLM par un plus grand nombre de personnes et la lutte contre l’habitat insalubre. La maison à 15 euros par jour est également une des mesures phares du projet de loi.

Initialement, le texte proposait de modifier larticle de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (SRU) concernant les 20% obligatoires de logements sociaux dans les communes. Cette disposition a d’ores et déjà été abandonnée par la ministre qui explique qu’elle souhaite promouvoir laccession sociale à la propriété.

Le Sénat a amendé l’article qui visait à comptabiliser ce type daccession dans le décompte des logements sociaux au titre de la loi SRU.

Le parti socialiste a demandé le retrait de ce texte bâclé, qui, selon lui ne devrait qu’accentuer les problèmes d’accès au logement.

Environ 350 personnes selon la police, un petit millier selon le Dal, ont manifesté à l’appel des principales organisations de locataires et syndicales devant le Palais-Bourbon pour dénoncer un texte qui entérine, selon eux, la fin de la mixité sociale.